Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/05/2013

Elle est belle la légende rouche

L'angélisme est un terme inconnu dans le vocabulaire du sport professionnel en général et du football en particulier. Aussi, il faudrait être benêt pour s'étonner du limogeage de Mircea Rednic, l'ex-entraîneur roumain du Standard de Liège. Appelé à la rescousse de l'équipe alors qu'elle était dans les  caves du classement de division 1, il a remis le bateau à flots et permis, in fine, au club liégeois de décrocher un ticket européen. Ce n'était pas mince mérite.

Seulement voilà, M. Rednic a du caractère, du tempérament, de la volonté. Il sait ce qu'il veut et où il veut aller. Et ça, de toute apparence, cela ne semble pas avoir eu l'heur de plaire au propriétaire du Standard de Liège, l'homme d'affaires flamand Roland Duchâtelet. Plutôt que de poursuivre l'aventure avec quelqu'un qui aurait sans doute posé ses exigences voire ses conditions à l'entame de la prochaine campagne, M. Duchâtelet a préféré lui faire savoir qu'il n'entendait pas renouveler son contrat et qu'il le congédiait au profit d'un illustre inconnu israélien de 37 ans.

On aura pu lire dans la presse spécialisée les explications du patron du club, par ailleurs passé maître dans les montages fiscaux sophistiqués. Sur le plan sportif, elles n'auront convaincu que ceux qui ne connaissent rien au football. Mais peut-on, dans cette affaire, n'envisager que l'angle sportif? On voit bien que d'autres paramètres sont en jeu, qui n'ont rien à voir avec les sentiments que peuvent ressentir les supporters "rouches". Il est loin le temps où un club et ses joueurs s'identifiaient à leur ville et à leur région. Et où le football, on veut dire le jeu, occupait l'essentiel de l'espace.

Que sont le Real de Madrid,  Barcelone, le PSG, la Juventus, le Bayern de Munich ou Manchester United devenus sinon des sociétés commerciales implacables? Mais ces écuries-là, au moins, elles gagnent des trophées et font rêver l'amateur de beau jeu. On ne peut pas en dire autant de tout le monde...

 

    

14:31 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.